Louis MIQUEL (Années 50)

Louis-Charles-Victor Miquel est né dans un village du Sud Oranais, Aïn Temouchent (Algérie), le 22 septembre 1913, et décédé à Sète en 1987.  Entré en 1927 à l’école des Beaux-Arts d’Alger, il obtient une bourse pour poursuivre ses études à Paris, où il travaille dans l’atelier de Le Corbusier. De retour à Alger en 1935, il monte les décors du théâtre de l’Equipe, fondé par Camus. Il est également employé au plan régional d’urbanisme de la région algéroise. En 1942, il revient en France

1957/62  Cité HLM Henri-Sellier, Alger (avec Pierre Bourlier et Pierre-André Emery, arch.)

1955 VILLA MINIMA (Ex. Orléansville, ex. El ASNAM , auj Chlef=

1950-1959. Groupe HLM Aéro-habitat, Alger (avec Pierre Bourlier et B. José Ferrer-Laloë, arch.)

1959. Villa Lehalle au Paradou, Alger (avec Pierre-André Emery, arch.)

  • Sources ;
  • Chantiers Nord-Africains.
  • https://archiwebture.citedelarchitecture.fr/fonds/FRAPN02_MIQLO

Documents à lire

  • https://drive.google.com/file/d/1v25hqMVlyC0kAxUKO5KuwyM8EUw7AnoU/view?usp=sharing
  • https://drive.google.com/file/d/1RjXVVF0S_KgFt_uBiJKuha1LKu60E_bW/view?usp=sharing
  • https://drive.google.com/file/d/1KdAPxIzV4_E_MFZMW1NXU31bPk59GHHR/view?usp=sharing
Immeuble de logement pour le compte du personnel de l’EGA , Telemly, 1952. (En collaboration avec A-P.Emery).  

SOURCE:  photos. Mahdi OURAB (Mai 2020)


2 réflexions sur « Louis MIQUEL (Années 50) »

  1. je suis écrivain et je travaille actuellement sur lés anciens édifices de tizi ouzou. Pourriez-vous m’aider, svp, à obtenir des renseignements sur la construction de la préfecture de tizi ouzou, cité administrative et les 60 logements de fonctionnaires. Ceux-ci sont les œuvres de Louis Miquel. Merci

    1. Merci pour le passage. Je suis un peu comme vous. Je suis à l’écoute de la moindre information au sujet des architectes et des architectures algériennes. De toute façon tout ce que je récolte, sera exposé ici.
      Amicalement.

Répondre à Abdelouahab Bouchareb Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.